Musiques anciennes en détails

L’entrée dans la pratique

La petite bande

Construit autour d’une pratique collective en petit ensemble et du répertoire de la musique ancienne, ce dispositif propose un enseignement global alliant les bases du langage musical à la pratique de deux instruments complémentaires choisi entre harpe, clavecin, flûte à bec et viole de gambe. Enseignantes : Clémence Hoyrup, Catherine, Guinamard, Emmanuelle Guigues et Mélanie Virot
En savoir plus sur la petite bande (pdf)

L’école d’Orphée

L’École d’Orphée, c’est « apprendre la musique en jouant »!
Ce dispositif de 1er cycle (à partir de 8 ans) propose une approche globale de la musique. L’équipe enseignante (instruments et FM) collabore étroitement autour d’un répertoire commun et met au cœur de la formation de l’apprenti musicien la pratique d’ensemble.
Ce cursus est centré autour de trois instruments dit “baroque” car nés à l’aube du XVIIe siècle : la flûte traversière, le violon et le violoncelle et se consacre aux musiques anciennes tout en explorant leurs liens avec les musiques populaires.  
Enseignant·e·s  : Marion Hely, Hilary Metzger, Florian Verhaegen et  Claire Lapalu
En savoir plus sur l’École d’Orphée (155 Ko – pdf)

Les instruments

Clavecin et basse chiffrée

Le clavecin est un instrument à clavier à cordes pincées. Son répertoire s’étend principalement du XVIe au XVIIe siècle. Outre un répertoire très vaste pour l’instrument seul, le clavecin a un rôle essentiel dans les pratiques collectives à travers la basse continue. La basse continue et les pratiques collectives font donc partie intégrante de l’enseignement du clavecin, quels que soient le niveau et le cursus choisis. Entrée dans la pratique par La Petite Bande
Enseignante : Clémence Hoyrup

Flûte à bec

La flûte à bec est un instrument à vent. Sa facilité d’abord et ses grandes capacités techniques et musicales en font un instrument apprécié aussi bien par les musiciens amateurs que professionnels. La flûte à bec  convient tout autant à la musique soliste qu’à la pratique d’ensemble. Son usage, très répandu au Moyen-Âge, à la Renaissance et à l’époque baroque, cessa en partie à l’époque classique et romantique. Actuellement, de nombreux compositeurs contemporains s’intéressent à elle, la dotant d’un nouveau répertoire.
Entrée dans la pratique par La Petite Bande ou en cours individuels
Enseignantes : Catherine Guinamard, Frédérique Thouvenot

Flûte à bec baroque (traverso)

La flûte traversière baroque ou  traverso  est un instrument à vent  que les italiens dénommaient “Flauto Traverso” pour la différencier de la flûte à bec. Aujourd’hui, afin de ne pas les confondre avec la flûte moderne, on nomme « Traverso  » les flûtes traversières en bois. Si vous aimez les sons moelleux, doux, boisés et le velouté d’une tessiture de mezzo-soprano, venez découvrir cet instrument phare de l’époque baroque.
Les élèves qui le souhaitent pourront également être initiés à la flûte traversière renaissance et flûte pré-classique pour aborder les styles plus tardifs (classique et/ou romantique).
Entrée dans la pratique par L’Ecole d’Orphée
Enseignante : Marion Hély

Viole de gambe

La viole de gambe est un instrument à cordes frottées composant une famille à part entière avec quatre tailles d’instruments : la Basse de viole, qui est l’instrument soliste, le Dessus et le Ténor de viole, qui sont joués en consort (c’est-à-dire en musique de chambre), et le Violone, qui est un ancêtre de la contrebasse. Son répertoire s’étend du XVIe siècle à nos jours, et connaît des styles très variés selon le pays et l’époque de composition. Entrée dans la pratique par La Petite Bande
Enseignante : Emmanuelle Guigues

Violon baroque

Le violon baroque ou violon historique est la forme de violon qui préexiste au violon d’aujourd’hui dit « violon moderne ». Ainsi, le violon baroque et son archet sont technologiquement adaptés pour traduire les effets et le goût des musiques anciennes. Dans la classe, nous aborderons les techniques spécifiques au jeu du violon baroque en s’appuyant sur les témoignages d’époque. Le répertoire abordé couvre une période comprise de la Renaissance au Classicisme (1520 à 1800), et inclut différents styles : italien, français, allemand et anglais. Entrée dans la pratique par L’Ecole d’Orphée
Enseignant : Florian Verhaegen

Violoncelle baroque

Le violoncelle baroque ou violoncelle ancien est la forme de violoncelle qui préexiste au violoncelle d’aujourd’hui dit « moderne ».  
Grâce à l’École d’Orphée, un enfant peut débuter le violoncelle baroque à partir de 7 ans. L’élève apprendra les techniques de jeu nécessitées par ces instruments de facture ancienne et découvrira leur répertoire, les approches esthétiques, stylistiques et rhétoriques des compositeurs qui vivaient au XVIIe et XVIIIe siècle ainsi que la  pratique des lignes de basse. Une approche historique des répertoires plus tardifs (classique et/ou romantique) est également proposée. Entrée dans la pratique par L’École d’Orphée
Enseignante : Hilary Metzger

Les ateliers et ensembles

Consort de violes

Le consort de la classe de viole est ouvert aux personnes qui désirent avoir une expérience en pratique collective. L’expérience de consort fait partie intégrale de l’apprentissage de la viole et permet d’aborder, outre la basse de viole, le jeu des dessus et ténor de viole. En fonction des niveaux et du nombre de personnes concernées, un ou plusieurs consorts sont mis en place. Les répertoires abordés vont de la musique élisabéthaine à la création contemporaine, en passant par Gerschwin.
Enseignante : Emmanuelle Guigues

Ensembles et consort de flûtes à bec

Les ensembles et consort de flûtes à bec permettent d’aborder le jeu des flûtes ténor et basse ainsi que celui des flûtes renaissance à travers une pratique d’ensemble, le plus souvent à un par voix. Suivant les ensembles et les projets de l’année, le répertoire peut être extrêmement varié : musiques renaissance, baroque, contemporaine, transcriptions et musique traditionnelle. Il existe plusieurs ensembles, tous accueillent des élèves extérieurs à l’école.
Enseignante suivant projet : Catherine Guinamard, Frédérique Thouvenot

Musique de chambre

Le cours de musique de chambre s’adresse aux étudiants de 3ème cycle et plus particulièrement à ceux de DEM. On y aborde le répertoire prébaroque, baroque et préclassique en petites formations instrumentales ou vocales de 3 à 6 personnes. Les cours se déroulent soit par projet de 5 ou 6 séances, soit tout au long de l’année (fréquence le plus souvent bimensuelle).
Enseignante suivant projet : Clémence Hoyrup, Marion Hély Frédérique Thouvenot

Orchestre baroque

L’orchestre baroque s’adresse aux étudiants de 3ème cycle. Il propose une initiation au répertoire orchestral des XVIIème et XVIIIème siècles, sur instruments anciens (suites, concerti,…). L’année s’organise autour de projets, parfois en collaboration avec d’autres départements de l’école : cordes, bois, musique traditionnelle, voix, chant, choral.
Enseignante : selon projet

Atelier de danse baroque ou « Belle danse »

Cet atelier de danses anciennes, en collaboration avec la JMB Cie, s’adresse aux danseurs et aux musiciens désirant s’initier à la danse baroque : apprentissage de pas, de figures et de danses, mouvements, caractères spécifiques et dynamiques de ces danses, travail des bras lié au mouvement de la danse, rapport musique-danse, lecture de documents anciens.
Enseignant : Jean-Marie Belmont

Culture et langage

Culture musiques anciennes

Ce cours se propose, à travers l’étude théorique et pratique des traités, l’écoute et la lecture des différentes sources musicales du Xème au XVIIIème siècle, de donner les repères d’ordre stylistique, syntaxique et historique indispensables à l’interprétation de la musique ancienne. Il alterne conférence et pratiques improvisées instrumentales et vocales. Le programme détaillé de l’année en cours est à téléchargé sur la page de présentation du département.
Enseignants du département Musiques anciennes

Le module Culture musiques anciennes a pour objectif de vous initier à la démarche propre de la musique ancienne : mettre en lien des sources primaires (partitions en fac simile, traités) des instruments d’époque et un répertoire. Il se valide ainsi :
– Assiduité aux cours de culture pendant 2 ans
– Participation aux travaux de groupe (3 en tout)
– Travail individuel de recherche avec dossier écrit et présentation publique

Les cours de culture ont été pensés autour de 3 grands axes :

  • les incontournables : se créer une culture musicale générale des grandes périodes de la musique ancienne à travers l’écoute et l’analyse générale des grandes œuvres du répertoire.
  • les clés du langage : s’initier aux particularités du codage de la musique ancienne : notation, échelles sonores, basse chiffrée, improvisation, ornementation …
  • les clés de l’interprétation : s’initier aux particularités du décodage de la musique ancienne : la rhétorique, le vibrato, le rubato, les principaux styles .

Les travaux de groupe ont pour objectif de vous aider à rentrer dans une démarche de recherche, vous permettant ainsi de vous aguerrir en vue du travail individuel. Le travail individuel de recherche est un document écrit d’une vingtaine de pages où il vous est demandé de mettre en lien une œuvre (ou un groupe d’œuvres similaires) et un traité (ou une thématique commune dans divers traités contemporains).

Initiation à la basse chiffrée

Ce cours s’adresse à des élèves non claviéristes et en priorité aux élèves du cursus DEM musique ancienne. Cependant, ce cours reste ouvert, selon la capacité d’accueil, à tous les élèves intéressés. Il allie, à la connaissance des codes spécifiques de la basse chiffrée à l’époque baroque, une initiation à l’harmonie au clavier et une sensibilisation à la relation mélodie / harmonie. Cet atelier d’initiation est composé de deux conférences obligatoires (à suivre impérativement avant les cours individuels à l’instrument), inscrites dans le parcours de culture artistique et de six 6 séances individuelles de 20 minutes.
Enseignante : Clémence Hoyrup