Une année inouïe au CRD !

03 Juil

Saison publique

Au Centre de Ressources Documentaires de l’ENM, ce n’est pas toujours le calme absolu… Cette année, pas moins de dix fois, des musiciens, instrumentistes, chanteurs, lecteurs, danseurs, comédiens, sont venus s’y produire ! Ces impromptus, aussi appelés [ i.nwi ] dans le jargon bibliothéco-administrativo-euènémien, durent une quarantaine de minutes et font le bonheur des petits et des grands.

Tout à commencé en décembre, quand d’étranges personnages de l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne sont venus installer des pieds (oui, des pieds!) au CRD…

Que faire ? Eh bien inviter les élèves à s’imprégner de l’œuvre et à présenter ce qu’elle pouvait leur inspirer ! De là, une improvisation free jazz le mercredi 18 janvier, de la lecture musicale le lundi 23, de la musique de chambre le mardi 24 et de la danse improvisée le mardi 31.

Et puis les pieds sont repartis, il a fallu faire avec. Mais les [ i.nwi ] ont continué…

Le lundi 13 février, Léa Bal-Pétré est venue nous présenter son projet personnel de DEM sur la perméabilité des esthétiques musicales. Les musiciens de la classe de musique de chambre de Didier Puntos sont venus à deux reprises nous faire vibrer, le 28 mars et le 30 mai. Le 4 avril, les belles voix a cappella de la classe de Leslie Peeters ont empli le CRD, tout comme celle du chanteur-compositeur Alexandre Castillon accompagné par Frédéric Deschodt à la guitare le 22 mai. Un beau conte musical enfin le mercredi 7 juin avec « Platero y yo » pour clôturer cette saison inouïe avant le début des Fêtes de l’ENM qui font cette année part belle au Centre de Ressources Documentaires !

Une année bien riche comme on en souhaite tous les ans.

A l’année prochaine pour une nouvelle saison que nous espérons… inouïe !